STANDARD DU GROENLANDAIS


HISTORIQUE

Le Chien du Groënland est l'une des races les plus anciennes de la terre. Depuis les temps les plus anciens, il sert de chien de bât et de chasse aux Esquimaux. Le choix des sujets pour l'élevage dépendait surtout de qualités telles que la force, la solidité, la ténacité et l'endurance, mais on ne manquait pas de rechercher un aspect externe attrayant. De par sa nature robuste, le Chien du Groenland est spécialement adapté aux personnes qui désirent mener une vie dans la libre nature. Il est un excellent compagnon pour ceux qui veulent se promener dans les forêts et les montagnes, le chien portant ou tirant leur équipement.

CARACTÈRE:
Les traits de caractère prédominants du chien du Groënland sont l'énergie, la ténacité et le courage. C'est un chien de traîneau passionné et infatigable. Il est amical envers les êtres humains, même envers les étrangers ; quand il est employé comme chien de traîneau, il n'est pas attaché à une personne déterminée, raison pour laquelle il n'a pas les qualités requises pour fonctionner comme chien de garde. Son instinct de chasse est très développé envers le phoque et l'ours blanc.

DIVERS:
C'est l'explorateur Paul-Émile Victor qui nous fît connaître ce chien en 1936. Solitaire et indépendant, il fait un très mauvais gardien. Il peut cependant se montrer affectueux avec ses maîtres. Durée moyenne de vie : 13 ans.

ALLURE GENERALE:

Le chien du Groënland est un Spitz polaire très fort, bâti pour supporter le dur travail de chien de traîneau sous les conditions arctiques. Une certaine variabilité de taille est admise tant qu'elle ne porte pas préjudice aux moyens physiques et à l'harmonie du chien. Proportions importantes : Le corps est inscriptible dans un rectangle proche du carré, la hauteur au garrot se rapportant à la longueur du corps comme 10 à 11. Les femelles peuvent avoir un corps plus long.
Taille:
Mâles 60 cm et plus.
Femelles 55 cm et plus.
Poids:
Mâles de 30 à 40 kg.
Femelles de 20 à 30 kg.

ROBE:
Poil : Double avec sous-poil doux et épais et poil de couverture droit et rude, sans boucles ni ondulations. Le poil est plutôt court sur la tête et aux membres, plus long et plus abondant sur le corps et long à la face inférieure de la queue, qui a un aspect touffu. Couleur : Toutes les couleurs, unicolore ou multicolores, sont admises, sauf les albinos qui doivent être éliminés.

TÊTE:
Crâne: Large et légèrement en dôme; c'est entre les oreilles qu'il est le plus large.
Stop: Prononcé mais pas abrupt.
Truffe: Grosse et de couleur foncée, correspondant à la couleur de la robe ; elle est souvent de couleur foie chez les chiens à la robe de couleur rouge doré. Elle peut devenir de couleur chair en hiver (truffe de neige).
Museau: En forme de coin, large à sa base et s'amenuisant vers le nez, jamais pointu. Le chanfrein est droit et large du stop à la truffe. Lèvres minces et tendues, bien appliquées sur la denture très puissante. Mâchoires solides avec des dents régulières, saines et fortes. Articulé en ciseaux.
Yeux : De préférence foncés, mais ils peuvent correspondre à la couleur de la robe. Placés légèrement en oblique, ni proéminents ni trop enfoncés dans les orbites ; Expression franche et confiante. Les bords des paupières sont bien adaptés au globe oculaire.
Oreilles: Assez petites, triangulaires, avec l'extrémité arrondie, portées fermement dressées. Les pavillons sont très mobiles et éloquents par leur position.

COU:
Très fort, et plutôt court.

CORPS:
Solide et assez compact ; sa longueur dépasse de peu la hauteur au garrot. Ligne du dessus : Horizontale ou très légèrement en pente.
Dos: Droit.
Rein: Large.
Croupe: Légèrement oblique.
Poitrine: Bien descendue et large, mais la cage thoracique n'est pas en tonneau. Ligne du dessous et ventre : Elle prolonge la ligne du poitrail et peut être légèrement relevée.

QUEUE:
Attachée haute, épaisse et touffue. Elle est portée en arc ou faiblement enroulée sur le dos.

MEMBRES ANTÉRIEURS: Vu de face, les antérieurs sont parfaitement droits avec des muscles puissants et une ossature lourde.
Epaules: Omoplate modérément inclinée vers l'arrière.
Bras: Droit et fort, un peu plus long que l'omoplate.
Coudes: Bien au corps, mais libres dans leurs mouvements.
Avant-bras: Droit et fort.
Carpe: Articulation ferme et flexible.
Métacarpe: Fort et élastique, il n'est que légèrement incliné.
Pieds antérieurs: Assez gros, forts et arrondis ; ongles et coussinets solides.

MEMBRES POSTÉRIEURS:
Vu de derrière, les postérieurs sont parfaitement droits, fortement musclés et dotés d'une ossature lourde ; les angulations sont modérées.
Cuisse: Puissante et musclée.
Métatarse: Large et fort, modérément incliné.
Pieds postérieurs: Comme les antérieurs.

ALLURES:
Un trot efficient, harmonieux, franc et infatigable est de première importance pour un chien de traîneau. Dans le ring d'exposition, le chien devrait être présenté au trot moyen, la laisse détendue, pour bien mettre en évidence l'allonge des antérieurs et la bonne poussée des postérieurs. Vu de face, au pas, le chien du Groenland ne se meut pas sur une piste simple, mais quand la vitesse augmente, les membres convergent progressivement jusqu'à former une piste unique au centre de gravité.

DÉFAUTS:
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
- Ossature légère.
- Membres courts, corps bas.
- Chien peureux.

DÉFAUTS GRAVES:
- Poil long.

DÉFAUTS ÉLIMINATOIRES
- Albinos.
- Agressivité.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.


Accueil

[Nos Samoyèdes] [Notre Groenlandaise] [Infos.Petite boutique] [Liens]